charity_logo
amy et yan

RÉSEAUX PÉDOPHILES: PRESSIONS

          SUR LES VICTIMES

En France les réseaux pédophiles de la république sont extremenment bien organisés, pour faire pression sur les victimes , Police, Gendarmerie , magistrats contribuent chaque jour à menacer et faire pression sur les victimes.

1) Mai 2012 – dec 2012
Pour être efficaces, les réseaux pédocriminels doivent avoir la complicité des avocats verveux et celle d’un juge corrompu. Cela tombe bien, car mon ex-avocate , madame Françoise Vinit-Maadoune se trouve être une avocate véreuse.

vinit
carte vinit

1)Elle s’associe avec l’avocate de la partie adverse, madame Sophie Duval qu’elle fait entrer dans sa SEARL
2)Elle ne cache pas son appartenance à la Franc-maçonnerie et l’affiche clairement sur sa carte de visite (pyramide bleue) 
3)Elle surfacture à son client des prestations qu’elle n’a même pas effectuées.
La juge corrompue se nomme Florence Gady.
Quand celle-ci était en poste à Nanterre elle a été mêlée de très près au scandale « Olga Spitzer ».
Florence Gady plaçait systématiquement des enfants dans les instituts Olga Spitzer haut lieu de pédocriminalité et de trafic d’organes humains
Florence Gady n’est pas jetée en prison, non , elle mutée à Thonon-Les-Bains,
Mais devant le scandale lié à RETIS et Amandine , Florence Gady sera contrainte plus tard d’abandonner les Affaires familiales, mais restera en poste au tribunal de Thonon.
Ainsi Florence Gady et Françoise Vinit Maadoune fomentent un plan afin  qu’il n’y ait pas de plaidoirie le jour du jugement de divorce le 21 mai 2012 et donc que je ne puisse pas défendre ma fille
je vous livre ici la retranscription de conversations téléphoniques que j’ai pris soin d’enregistrer.
Vidéo :

Retranscription de la conversation du 03/12/2012 entre la greffière Madame Maistre et moi même

Sonnerie de téléphone : bip
Une personne décroche :
– Tribunal de Grande Instance.
Y. Lopez – Oui, bonjour, Yan Lopez à l’appareil.
Pourrais-je parler au greffier, Madame Sidel Pasty, s’il vous plaît ?
La personne : – oui.
« Musique de fond »
bip « sonnerie de téléphone »
La greffière Madame ? – Allo ?
Y. Lopez – Oui, bonjour, Madame Sidel Pasty ?
La greffière Madame ? – Non, c’est Madame Maistre sa collègue
Y. Lopez -D’accord, alors vous allez peut-être me renseigner ?
La greffière Madame ? – oui
Y. Lopez – c’est sur un jugement qui a lieu le 21 mai 2012, la minute c’est 12/00385
La greffière Madame Maistre – Oui
Y. Lopez – Alors, moi, moi j’y connais rien en justice, donc c’est pour ça que je vous téléphone, parce que je n’y comprends pas bien, parce que …Sur le jugement, où ils mettent « composition du tribunal », ils mettent : « Audience en chambre du conseil du 21 mai 2012 »
Or il semblerait en fait qu’il n’y ait pas eu d’audience ?
La greffière Madame  Maistre Alors, vous êtes qui, Monsieur ?
Y. Lopez – Je suis Monsieur Yan Lopez
Et puis le 21 mai, heu, je me suis rendu au tribunal, pour 10h et demie, et en fait, il me dit il n’y a pas d’audience de divorce le 21 mai 2012. Alors, comment ça se fait ?
La greffière Madame  Maistre Alors, est-ce que vous pouvez me donner le numéro RG ?
Y. Lopez – De quoi ? RG ! Ah oui, je viens de le voir en petit, là. Alors 09/011797
Le juge c’était Madame Florence Gady, apparemment.
La greffière Madame  Maistre -alors vous me dites 09 ?
Y. Lopez -09..011797

La greffière Madame  Maistre – alors je suis en train de regarder. Alors qu’est-ce que vous voulez savoir ?
Y. Lopez – Alors moi sur le papier que j’ai reçu de chez mon avocat, il met que il y a une audience en chambre du conseil du 21 mai 2012 et quand je me suis rendu au tribunal le 21 mai 2012..Heu, il y a, comment dire, A l’entrée, il me dit qu’il n’y avait pas d’audience de divorce le 21 mai 2012
Je me suis rendu, je suis quand même rentré, ils m’ont laissé rentré, et, heu, à la, comment dire, dans la salle de divorce, je ne sais pas comment vous appeler ça, il y avait le juge Florence Gady
Et en fait, il n’y avait que des avocats qui lui remettaient des dossiers, alors comment ça s’est passé ? Parce qu’apparemment il n’y a pas eu d’audience ?
La greffière Madame  Maistre — Ne quittez pas, hein ?

La greffière Madame  Maistre – – Allo ?
Y. Lopez – Oui je suis là
La greffière Madame  Maistre – Donc le 21 mai il y a bien eu audience, mais c’est une audience où les avocats déposent leur dossier, ça se passe comme ça, c’est …
Y. Lopez – oui, oui, mais ce n’est pas une audience ?
La greffière Madame Maistre – – … la procédure devant le juge aux affaires familiales.
Y. Lopez – oui, mais attendez …
La greffière Madame  Maistre – procédure écrite
Y. Lopez – c’est ce que vous appelez une procédure écrite ?
La greffière Madame  Maistre – l’audience, c’est une procédure écrite, voilà. Le magistrat, lui, il examine les pièces qu’on lui dépose.
Y. Lopez – Mais il n’y a pas d’audience à proprement dite ?
La greffière Madame  Maistre – Non, …
Y. Lopez -Voilà…
La greffière Madame  Maistre – l’audience elle est le 21, elle est un dépôt de dossier. C’est ce qu’on appelle l’audience.
Y. Lopez – Vous appelez ça l’audience, mais ce n’est qu’un dépôt de dossiers, en fait ?
La greffière Madame  Maistre – Voilà c’est ça.
Y. Lopez – Bon, bah je vous remercie.
La greffière Madame  Maistre – Je vous en prie
Y. Lopez – Au revoir
– La greffière Madame  Maistre – Au revoir
Fin de la conversation – téléphone raccroché

 

Retranscription de la conversation téléphonique du11/12/2012 Entre l’assistante de

Maître Vinit Maadoune et moi même

Répondeur «Bonjour et bienvenu au cabinet de Maître …., de Maître .. et de Maître …
Ne quittez pas nous allons donner suite… » Une personne décroche :
Maître x – Cabinet d’avocats, bonjour
Yan Lopez – Oui bonjour Yan Lopez à l’appareil
Maître x – Oui !
Yan Lopez – pourrais-je parler à Maître Vinit, s’il vous plait ?
Maître x – Je suis désolée, elle est en audience ce matin. C’était pourquoi exactement ?
Yan Lopez – Bah, J’avais quelques petites questions.
Maître x – Oui
Yan Lopez – Le 21 mai, Heu, le jour de…, comment s’appelle, le jour de l’audience du divorce avec le jaf.
Maître x – Oui ?
Yan Lopez – comment dire ? il devait y avoir une plaidoirie normalement, et il n’y a pas eu de plaidoirie, c’était qu’un dépôt de dossiers apparemment… mais ils mettent « audience » quand même sur le … je ne comprends rien du tout. Est-ce que vous pouvez m’expliquer ?
Maître x – Alors attendez, attendez, parce que je ne suis pas du tout sur votre dossier. Alors je vous demande 5 minutes, je vous laisse patienter un petit instant, je vous reprends tout de suite.
Yan Lopez – Oui
« … musique et attente 45 secondes environ »
Maître x – Voilà, je vous reprends, c’est pour le divorce, c’est ça ?
Yan Lopez – Ouais, le divorce
Maître x – D’accord. Heu, …donc, l’audience c’était le 21 mai, on est d’accord c’était ça ?
Yan Lopez – Oui, mais en fait, il n’y a pas eu d’audience puisque moi je suis allé au tribunal le 21 mai
Maître x – Hum (acquiesçant)
Yan Lopez – On m’a dit il n’y a pas d’audience, c’est juste un dépôt de dossiers. Je suis quand même monté, ils m’ont laissé rentrer. Et, heu, j’ai vu plein d’avocats qui déposaient les dossiers…
Maître x – hum hum (acquiesçant)
Yan Lopez – Je n’ai pas vu Maître Vinit, qui parait-il a déposé le dossier un peu plus tard. Et j’ai pu discuter 2 minutes avec la juge, elle me dit : « non, non, c’est juste un dépôt de dossiers » alors pour quelle raison il y a pas eu de plaidoirie, alors que dans la convention d’honoraires de Maître Vinit, c’était marqué que ça comprenait sa plaidoirie. Je ne comprends plus rien, est-ce que vous pouvez m’expliquer ?
Maître x – alors, une audience, une audience de plaidoirie, en fait, cela dépend du, de ce que le magistrat souhaite. Très bien, sur certains dossiers il va souhaiter entendre une plaidoirie, justement où il va souhaiter entendre les deux avocats qui vont plaider leur dossier et qui vont, voilà, comme dans les films, si vous voulez…
Yan Lopez – voilà
Maître x – voilà. Dans la réalité, ça ne se passe pas du tout comme dans les films, heu, le magistrat, la plupart du temps, ils ont beaucoup de dossiers. Donc les avocats, si vous voulez, disent tout ce qu’ils ont à dire dans les conclusions, dans leurs arguments dans les conclusions, donc c’est ce qu’on avait fait puisqu’on a déposé plusieurs fois des jeux de conclusions et le magistrat souhaite en fait la plupart du temps avoir un dépôt de dossiers. Voilà. Tout simplement
Yan Lopez – – Voilà, donc, Maître Florence Gaby…
Maître x – Donc elle s’est quand même déplacée à l’audience. Vous ne l’avez peut-être pas croisée, mais vous êtes peut-être croisés, et pis, elle était peut-être déjà partie, j’en sais rien. Voilà elle s’est quand même déplacée à l’audience, heu, le 21 mai 2012.
Yan Lopez – ouais, mais c’était pas une réelle audience. Et pis moi je suis un peu fâché parce que il y avait plein de trucs que Maître Vinit ou que le juge a pas pris en compte.
– ouais.
Yan Lopez – Par exemple, l’histoire du détective que ma femme vit avec quelqu’un, d’ailleurs qui gagne beaucoup d’argent vu qu’il est manager chez Téfal.
Le truc que mon salaire a baissé, ça, la juge elle a pas pris en compte, et tout ça quoi.
Maître x – Ouais, alors après, malheureusement, même si nous on donne des arguments et on dit des choses, il y a, pfff, les juges, des fois, tiennent pas compte de tout et c’est un peu le problème des… des jugements.
Yan Lopez – Voilà
Maître x – Des fois, les juges, ils sont, les magistrats, ils, je ne sais pas pourquoi, ça je ne peux pas vous dire, mais, voilà, on a certains magistrats qui prennent pas tout en compte et voilà.
Yan Lopez – D’accord.
Maître x – Heureusement, c’est… parfois ils ont du temps, puisque je vois que le délibéré il était au mois de septembre, donc depuis le mois de mai …
Yan Lopez – Oui, oui, oui
Maître x – …Ils avaient le temps d’étudier le dossier
Yan Lopez – Tout à fait
Maître x -….voilà. Ça s’est un mystère…
Yan Lopez – voilà
Maître x – …des magistrats. Je suis vraiment désolée, la décision dépend toujours du magistrat et c’est toujours le problème.
Yan Lopez – D’accord. Et pis, j’ai une autre question, tout à fait autre.
Maître x – Oui !
Yan Lopez – …Moi, comment dire, comme ils avaient mis un peu de temps avant de faire les… comment s’appelle, la notification par huissier du divorce…
Maître x – Hum hum (acquiesçant)
Yan Lopez – J’ai fait appel moi-même.
Maître x – Oui d’accord. hum
Yan Lopez – Hein ?
Maître x – Oui.
Yan Lopez – Et, comment dire, je reçois une lettre de la Cour d’Appel… Comment s’appelle ? ils me mettent « j’ai l’honneur de vous faire connaître que l’appel en cette matière relève de la procédure de représentation obligatoire …
Maître x – Oui…
Yan Lopez – … prévue par les articles 900 du Code
Maître x – Oui
Yan Lopez – … et doit être obligatoirement fait par une déclaration transmise par communication électronique au greffe de la cour par un Avocat.
Maître x – oui
Yan Lopez – …Or, vous avez formé appel par lettre sans passer par un avocat. » Alors comment ça se passe la communication électronique ?
Maître x – Alors…
Yan Lopez – Est-ce que Maître Vinit pourrait la faire, même si je prends un avocat sur Chambéry ?
Maître x – Alors, non, A ce moment-là, prenez un avocat sur Chambéry, c’est lui qui fera la déclaration d’appel électronique directement.
Yan Lopez – Je suis obligé de prendre un avocat sur Chambéry ? Maître Vinit ne peut pas la faire, avec tout ce que je lui ai donné. Je lui ai quand même lâché 12000 euros, hein ?
Maître x – Oui, alors, bon, ça, c’est une autre procédure, si vous voulez. C’est à nouveau une autre procédure, donc heu, là nous on peut pas, matériellement, on peut la faire, on peut la faire si vous voulez.. Mais, enfin. Je peux pas, on peut pas la faire sans suivre le dossier derrière. Si vous voyez ce que je veux dire.
Yan Lopez – Ha, vous pouvez pas la faire sans suivre le dossier derrière.
Maître x – Bah non, parce que après sur la déclaration d’appel, c’est nous qui allons être noté.
Yan Lopez – Oui, mais, si par exemple, entre la déclaration d’appel et l’appel, je décidai de changer d’avocat, c’est quelque chose d’assez courant. Heu…Ça pourrait se faire ?
Maître x – Heu, ouais, bon, je vous dis, nous on fonctionne pas comme ça, on ne fonctionne pas comme ça. Si on suit pas le dossier derrière, on fait pas la déclaration d’appel parce que c’est, il faut que, il faut que tout soit suivi dans le…, on a des délais très serrés c’est très.. et si vous voulez, c’est très… c’est très compliqué à gérer, donc si on ne suit pas le dossier derrière, on va, le temps qu’on transmet le dossier derrière, on peut rater les délais, nous on ne prend pas le risque. Il vaut mieux que vous fassiez appel à un avocat directement sur Chambéry, qui vous fera la déclaration d’appel et qui derrière suivra le dossier.
Yan Lopez – D’accord.
Maître x – Parce que, à partir du moment où vous avez fait appel, on a un délai très court pour déposer des conclusions, donc, si vous voulez, il ne faut pas que… Tout simplement, c’est pour pas qu’il y est de ratés, parce que si vous ne déposez pas vos conclusions, l’appel il est caduc, il est plus valable.
Yan Lopez – D’accord,
Maître x – Donc il faut. Enfin il ne faut pas vous rater, faut pas vous rater.
Yan Lopez – D’accord. Bah je vous remercie. Je vous souhaite une bonne journée.
Maître x – Merci à vous, au revoir, Monsieur Lopez.
Yan Lopez – Au revoir
Fin de conversation téléphone raccroché

Retranscription de la conversation téléphonique du 12/12/2012
entre Yan Lopez et Nathalie Sidel Pasty greffière de Florence Gady

Sonne, décroche
-Standardiste: palais de justice de Thonon bonjour
Yan Lopez :Bonjour c’est Yan Lopez à l’appareil, pourrais-je parler à la greffière Sidel Pasty sil vous plait
Standardiste:Ne quittez pas
Musique de fond
Sonnerie
-Nathalie Sisel Pasty: Bonjour
-Yan Lopez: Oui bonjour c’est madame sidel pasty?
-Sidel Pasty: Oui
-Yan Lopez:Oui ici c’est Yan Lopez je voudrais avoir quelque petits renseignements parce que
le 21 mai y’a eu une audience pour mon divorce j’vous donne la minute ça vous aiderait ?
-Sidel Pasty: Numero RG j’ai pas la minute
-Yan Lopez: Numero RG… attendez j’le trouve Numero RG …. 09 barre oblique 017 97
Silence
-Yan Lopez : Vous me dites quand vous avez trouvé
-Sidel Pasty: Oui j’suis d’sus…..Attendez j’vais sur votre jugement
Silence
Sidel Pasty: Oui….Donc je vous écoute…
Yan Lopez: Moi le 21 mai je me suis rendu au tribunal parce que mon avocat m’avait indiqué…
et ils m’ont dit il n’y a pas d’audience de divorce ce jour-là
-Sidel Pasty: Vous pouvez me rappeler votre nom
-Yan Lopez: Yan Lopez
-Sidel Pasty: D’accord , donc vous aviez un avocat…vous étiez représenté par votre avocat
-Yan Lopez :oui, mais moi je suis monté quand même, mais en fait c’était juste un dépôt de dossiers
-Sidel Pasty: oui j’men rappelle
-Yan Lopez: Voilà mon avocat n’était pas là…. hein
-Sidel Pasty: oui
-Yan Lopez: il a du déposer le dossier plus tard
-Sidel Pasty: hum
-Yan Lopez :Mais, en fait moi je m’attendais a ce qu’il y ait une audience, une plaidierie parce que le dossier est très compliqué et je voudrais savoir … mon avocat a pas plaidé en fait…
-Sidel Pasty: Alors là je ne peux pas vous dire, j’m’en r….moi je….
Yan Lopez: non y’a pas eu de plaidoirie puisque le 21 mai j’étais là et y’a pas eu de plaidoirie….
J’étais présent le 21 mai.
-Sidel Pasty : Oui
Yan Lopez: Y’avais des avocats qui déposaient des dossiers, et comment ça se fait qu’il n’y a pas eu de plaidoirie ?
Sidel Pasty: Parce que c’était pour un dépôt de dossier y’avais pas de plaidoirie parce que … heu les avocats n’ont pas demandé de plaidoirie
Yan Lopez: Bah moi, moi mon avocat j’lai payé heu pour une plaidoirie dans son …. comment… heu… dans sa convention d’honoraires y’avais la plaidoirie qu’étais comprise… et je voudrais savoir comment ça se fait…. donc le 21 mai vous me confirmez qu’il n’y a pas eu de plaidoirie en fait….
Sidel Pasty: Ha ! je ne sais pas Monsieur…là c’est pour moi…
Yan Lopez : Bah vous étiez la greffière
Sidel Pasty:J’etais la greffiere bien sur
Yan Lopez: Si y’a eu une plaidoirie, vous vous en souviendrez
Sidel Pasty:heu j’ai aiiiiii 80 dossiers par audience ,
Yan Lopez: oui non ,mais
Sidel Pasty:Ca serait….en fait…. si c’est pas 107 dossiers
Yan Lopez:C’est quoi ?
Sidel Pasty: si c’est pas 110 , 120 dossiers
Yan Lopez: oui non, mais….
Sidel Pasty:C’est vrai que excusez-moi ce que je vais dire…… Heuuuu….j’peux me rappeler que j’ai tenu l’audience le 21 mai parce que ….heuuuu….J’y étais c’est …. écrit sur …l’ordinateur c’est clair c’était bien moi qui étais présente à l’audience du 21 mai voilà heu moi je pense que c’est un dépôt de dossiers ça n’a pas été plaidé parce que de toutes façons je pense pas qu’il y avait a plaider
Yan Lopez: ha ben si j’avait matière à plier si vous lisez tout le dossier y’avait matière a plaidé
Sidel Pasty: alors heu… c’est pas moi le… heu… le juge hein…si vous lisez bien votre corps du jugement Monsieur,
Yan Lopez : Oui
Sidel Pasty: C’est bien écrit par apport sur l’énoncé du divorce, sur l’usage du nom
Yan Lopez Oui, mais ça c’est pas intéressant
Sidel Pasty: La prestation compensatoire je pense que c’est surtout ça qui vous intéresse
Yan Lopez:Non, non c’est pas ça, c’est très secondaire la prestation compensatoire
Sidel Pasty: Attendez, heuuuuu… le magistrat reprend sur les conditions de vie de Madame, il ressort des pièces versées pour vous aussi après sur la liquidation du régime matrimonial….
Yan Lopez: Oui, mais ça, ça m’intéresse PAS !c’est bien plus grave! Ma fille c’est fait violer au domicile de ma femme!
Sidel Pasty: Quand ?
Yan Lopez: Ha bien c’était dans le dossier….C’était dans le dossier
Sidel Pasty: Attendez un divorce c’est une chose à ce moment-là il faut saisir le juge d’instruction.
Yan Lopez:Non non, et puis le juge confie… heu comment s’appelle, ma fille à ma femme, alors
c’est pour ça qu’avait matière à ce qu’il y ait plaidoirie vous voyez ce que je veux dire…
Sidel Pasty: Allors attendez…que je vous explique…c’est deux choses différentes entre le divorce et… c’est Amandine qui est née en 2005…
Yan Lopez: Voilà….Mais…
Sidel Pasty:Qu’est ce que vous avez fait par apport à ça?
Yan Lopez:J’ai tout fait, j’ai tout fait le nécessaire y’avait aussi, puisque vous palliez de la prestation compensatoire, le juge….
Sidel Pasty: Non , non attendez…on revient à votre fille qu’est ce que vous avez fait pour soi-disant le viol…
Yan Lopez: Des signalements….
Sidel Pasty: J’suis pas au courant hein
Yan Lopez:Des signalements et tout, moi ce que je voudrais savoir…..
Sidel Pasty:Attendez vous avez fait un signalement, puisque si il y’a une enfant en danger c’est plus la même chose hein…
Yan Lopez:Oui oui, mais ça à pas été pris en compte ma femme a dit « non non c’est pas mon neveu qu’a violé ma fille c’est mon mari » ce qui reste a prouvé parce que moi j’ai jamais rien fait… et puis y’a y’avais vraiment matière à plaider… et puis moi je voudrais savoir, comment ça s’fait….
Sidel Pasty: Le divorce c’est une chose…
Yan Lopez: Non Non Mais Attendez…J’vous pose une autre question…
Sidel Pasty: Monsieur…
Yan Lopez:J’vous pose une autre question…C’est autre chose, Dans quel cas….
Sidel Pasty [parle en même temps que Yan Lopez, on comprends pas]
Yan Lopez:J’vous pose une autre question puisque c’est autre chose.. Dans quel cas le juge…
Sidel Pasty: Écoutez, Monsieur, le problème…
Yan Lopez: Dans quel cas….
Sidel Pasty [parle en même temps que Yan Lopez, on comprends pas]
Yan Lopez: ÉCOUTEZ-MOI JE NE VOUS ÉCOUTE PAS J’AIMERAIS QUE VOUS RÉPONDIEZ A MA QUESTION….
Sidel Pasty:Je ne suis pas habilité a vous répondre à ce moment la il fallait faire appel au jugement
Yan Lopez: C’est c’que j’ai fait, mais, j’aimerais comprendre quelque chose….Dans quel cas le juge décide … parce q’ heu…Mon avocat avait demandé à ce que ce soit plaidé…Et le juge apparamant a décidé de faire sur dossier….. Dans quel cas le juge décide de faire sur dossier et dans quel cas le juge décide de faire ..Heu…en plaidoirie ?
Silence
Sidel Pasty:Ha bah moi je peux pas vous répondre à ça Monsieur
Yan Lopez:Pourquoi j’ai payé, parce que mon avocat a demandé à ce que le dossier soit plaidé ..ha ..et le juge a refusé que ce soit plaidé et que ce soit sur dossier ?
Sidel Pasty : heu moi je sais pas il faut voir avec votre avocat , moi je n’ sait pas Monsieur,
Yan Lopez: Oui, mais mon avocat n’a pas eu de réponse du juge non plus apparemment
Sidel Pasty: De toute façon il nous a pas écrit pour avoir quoi que ce soit.
Yan Lopez: Bon c’est très bizarre, bon, je vous remercie je vais pas vous faire perdre plus votre temps..
Sidel Pasty: Non vous me faites pas perdre votre temps heuh, mon temps, mais, je ne peux pas vous répondre, je veut pas vous répondre quelque chose que heuh je n’sait pas, voilà vous comprenez je veux pas vous induire en erreur, ou quoi que ce soit, si vous avez fait appel heu c’est l’principal
Yan Lopez: oui
Sidel Pasty: Vous avez fait appel quand, Monsieur?
Yan Lopez Oh je sais plus quelle date, mais, heu
Sidel Pasty: Y’a pas d’appel dans l’immédiat d’enregistré
Yan Lopez: he ba en fait j’ai fait appel, j’ai fait appel moi-même, en fait ils m’ont dit faut passer par un avocat donc ils m’ont reécrit la cour d’appel comme quoi il fallait qu’un avocat fasse la procédure électronique donc se sera fait
Sidel Pasty: la cour d’appel vous a écrit d’après vous c’est bien ça?
Yan Lopez: Voilà tout à fait.
Sidel Pasty: D’accord bien très bien
Yan Lopez :bien
Sidel Pasty: Bon je suis désolée monsieur, mais moi je veux pas vous induire en erreur parce que
c’est pas mon but hein c’est surtout ça.
Yan Lopez:Heu moi c’que j’aimerais comprendre c’est pourquoi l’avocat il décide de classer des dossiers trop compliqués, de faire sur dossier, et pas de plaidoirie…Et là c’était une affaire qui aurait duré 2 jours.
Sidel Pasty:Mais comme je dis est ce que vous avez saisi le juge des enfants comme…
Yan Lopez: j’ai tout saisi
Sidel Pasty: comme….
Yan Lopez: J’ai tout saisi
Sidel Pasty, Il faut le faire
Yan Lopez: J’ai tout saisi, mais mon épouse pour protéger son neveu à l’epoque…elle etais présente quand l’gamin,.. quand son son neuveu il a violé ma fille ma fille m’a tout raconté et…
Sidel Pasty:avez vous eté entendu à la gendarmerie monsieur.
Yan Lopez oui, oui, oui,oui tous les…mais ma femme elle a frappé ma fille pour pas qu’elle parle, et tout…y’a une histoire horrible. allors…
Sidel Pasty: À ce moment là il faut essayer les services sociaux. Et demander la résidence de votre fille tout d’suite pour la protéger
Yan Lopez:Mais ma femme a essayé de retourner la chose contre moi, heuh ça fait un an et demi que je me bat, ça fait un an et demi madame que je me bat hein pour protéger ma fille et que personne protège ma fille
Sidel Pasty:oui, mais si on a pas les bonnes données, mais nous…
Yan Lopez: Vous avez mon avocat, il a tout donné mon avocat…
Sidel Pasty:On peut dire ça c’est pas la même chose vous comprenez
Yan Lopez:Il a tout donné mon avocat alors j’vous remercie
Sidel Pasty:c’est pas heu c’est pas le bon service
Yan Lopez:Mais moi je voulais savoir pourquoi ça a été jugé sur dossier alors qu’il y avait matière ..De…a juger ça sur plaidoirie?
Sidel Pasty:alors ça c’est votre avocat qu’il faut voir hein..
Yan Lopez:Mais mon avocat n’a pas eu de réponse de la juge apparemment
Sidel Pasty:C’est peut-être votre avocat qui a demandé que ce soit comme ça….
Yan Lopez: ah c’est pas…
Sidel Pasty:C’est pas la juge qui décide, c’est selon les conclusions qu’ils nous envoient et selon ce que eux ils nous demandent normalement hein
Yan Lopez:Ah Allors voilà c’est ce que je voulais vous entendre dire c’était donc…
Sidel Past:mais moi je je sait pas j’ai pas le dossier sous les yeux j’ai plus rien donc
Yan Lopez:d’accord
Sidel Pasty C’est peut être l’avocat adverse qu’a demandé a c’que soit un dépôt de dossiers hein
Yan Lopez:Non, mais l’avocat adverse…c’est moi le demandeur donc..
Sidel Pasty: Vous étiez sur place, vous avez vu votre avocat pourquoi vous n’avez pas demandé a votre avocat…
Yan Lopez: Bin il etait pas là, il n’était pas présent il a déposé le dossier 2 jours plus tard.
Sidel Pasty:Bin voilà demandez des explications a votre avocat pourquoi il n’était pas présent ce jour-là
Yan Lopez oui, mais
Sidel Pasty: Ca c’est déjà quelque chose entre…
Yan Lopez D’accord….Bien bah je vous remercie
Sidel Pasty: Bah bonne journée Monsieur
Yan Lopez: Merci
Conversation terminée téléphone raccroché

2) 17 AOUT 2012
 RETIS

 

 

 

 

 

Voici un extrait d’un entretien que j’avais eu le 17 août 2012

avec 2 des employés de l’association (Ou plutôt SECTE) A.RETIS de thonon les bains (74200)
c’est édifiant comment ces gens prennent à la légère les problèmes de pédophilie
contrairement à ce qui m’est affirmé ce n’est pas à moi de signaler ces faits au
juge mais bien à eux.
Ce que dit la loi :
Un professionnel qui ne dénonce pas un enfant en danger se trouve pénalement responsable de par l’article 434-3 du code pénal :
« Le fait, pour quiconque ayant eu connaissance de privations, de mauvais traitements ou d’atteintes sexuelles infligés à un mineur de quinze ans ou à une personne qui n’est pas en mesure de se protéger en raison de son âge, d’une maladie, d’une infirmité, d’une déficience physique ou psychique ou d’un état de grossesse, de ne pas en informer les autorités judiciaires ou administratives est puni de trois ans d’emprisonnement et de 45000 euros d’amende. »
L’article 226-13 les obligeant à violer le secret professionnel :
L’article 226-13 n’est pas applicable dans les cas où la loi impose ou autorise la révélation du secret. En outre, il n’est pas applicable :
« 1° A celui qui informe les autorités judiciaires, médicales ou administratives de privations ou de sévices, y compris lorsqu’il s’agit d’atteintes ou mutilations sexuelles, dont il a eu connaissance et qui ont été infligées à un mineur ou à une personne qui n’est pas en mesure de se protéger en raison de son âge ou de son incapacité physique ou psychique ; » 
PS: le silence du personnel A.RETIS à la fin est d’origine
L’enregistrement audio à l’insu d’une personne est recevable devant le Juge pénal Dans un arrêt du 07 mars 2012, la Chambre Criminelle de la Cour de cassation a admis la validité à titre de preuve d’un enregistrement audio réalisé par un particulier à l’insu de la personne poursuivie. Selon la Cour de cassation, ce type d’enregistrement n’est pas en outre un acte ou une pièce de procédure. Dès lors, il est impossible de demander au Juge pénal d’annuler cette « pièce »  

Vidéo :

retis

3) Audience du12 Février 2013

Je me rends à Chambéry pour l’appel de la décision du Juge des enfants ,Je n’ai pas d’avocat, mais il y a un comité de soutien de 20 personnes devant le tribunal pour me soutenir
Dans la salle d’audience il y a
*4juges dont un au bout de la table ( ça doit être le « Chef »)
*mon ex-femme
* son avocat
*Mme CHIGGIO de RETIS
*moi-même
>> ma fille n’est pas présente
J’ai entre les, mais un rapport qui stipule que RETIS n’a pas le droit de faire des mesures d’AEMO Les juges refusent de le prendre, mais je leur lis tout de même.
Qu’il a été impossible de confirmer le numéro ADELI de la psychologue de RETIS Mme Peggy ALBERT
Je rapporte des paroles «étranges que Mme Chiggio a eu avec moi « ce n’est pas si grave si Benjamin Saboureux revient chez madame, le juge ne l’a pas interdit »
Portant le « Chef juge » préconise tout de même le maintien de l’AEMO avec association RETIS
et demande que me visites médiatisées ne se fassent plus au point rencontre, mais dans un cadre plus  strict
>>>Une sorte de « Punition » parce-que je parles trop, mais ma fille est en danger Mais,
Je ne me tairais jamais.

 


Vidéo :

 

 

 

 

4) Le 9 mars 2013,

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


je suis convoqué à la gendarmerie de Douvaine, par le gendarme Novelli car visiblement la secte RETIS n’apprécie pas que je parle d’eux sur internet
malgré tous les faits troublants que j’expose à ce gendarme , rien n’est fait pour protéger ma fille
Lien externe de la vidéo
https://www.youtube.com/watch?v=xrfVGTFOuIs

novelli

5) Dimanche 17 Mars 2013
Vers 10h30 je téléphone à mon ex-femme et demande à parler à ma fille,mon ex m’informe que c’est impossible, car madame Gwenola Le Freillec de l’association RETISest venue chercher ma fille.
Je m’étonne qu’une éducatrice emmène ma fille un dimanche, mon ex est incapable de me dire où précisément a été emmenée Amandine

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

     Rosa Jaimes Medina                      Gwenola Le Freillec

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



                                                  Les Ripoux de Douvaine (74140)

rosa jaimes medina
gwenola le freillec
ripoux 1
ripoux 2
ripoux 3

Entrez votre texte ici

Vidéo "Les RIPOUX à DOUVAINE

https://www.youtube.com/watch?v=ua0-DN51nEM

6) 16 mai 2013

 

 

 

 

 

                      

 

Monsieur SPEVNE Police de THONON

 

                                         

Convocation d’aujourd’hui à la police de Thonon-les-Bains(74) tout d’abord je suis sorti LIBRE !

La raison de la convocation:
L’ex JAF de Thonon Florence Gady .et les autres juges n’auraient pas du tout appréciée les propos  tenus en paroles et sur les banderoles lors de la manifestation du 21 mars 2013 (printemps des enfants)
Ils m’ont demandé quels étaient les propos dont… j’étais l’auteur et a qui étaient attribués les autres
J’ai indiqué mes propos en ajoutant que je les assumais…
J’ai ajouté qu’ils ne devaient pas compter sur moi pour faire de la délation.
Au moment final ils m’ont demandé si j’avais quelque chose à ajouter…
J’ai dit : « oui : « les mots association Olga Spitzer devraient rappeler des souvenirs à Mme Florence Gady »

RAPPORT ILLEGALITE OLGA SPITZER (publié prochainement)

Lien externe de la vidéo
https://www.youtube.com/watch?v=4qQXLl4uV3Y

policier spevne thonon

7) 18 juin 2013

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Laetitia Bourachot JAF au tribunal de THONON


Audience devant le JAF Laëtitia BOURACHOT au tribunal de Thonon-les-Bains.
La greffière est Geneviève Humbrecht
Mon ex-femme est présente, tout comme moi elle comparait en personne.
Je prends soin de filmer l’audience au moyen d’une petite caméra cachée.
Plsieures pièces sont fournies avant l’audience notamment un certificat
du docteur Meyer, le psychiatre qui me suivait à l’époque, ainsi que mes conclusions.
Au cours de l’audience je signale à cette juge que :
1- L’expert psychiatre Patrick BLACHERE n’est pas habilité à
faire des expertises sur des enfants , et pourtant il est resté une demi-heure seul avec ma fille.
2- L’association RETIS banalise la pédophilie puisque la chef de service
Régine CHIGGIO m’a déclaré « ce n’est pas si grave si Benjamin SABOUREUX (qui a agressé sexuellement ma fille) revient au contact d’Amandine »
3-Je rappelle à cette Juge que sa ½ sœur Samantha a également agressé sexuellement Amandine.
4-Je rappelle également l’incident du dimanche 17 mars 2013 où madame
Gwenola Le Freillec à emmené ma fille dans un lieu que ni elle ni l’association RETIS n’a voulu révéler.
Malgré tous ces points, la juge Laetitia Bourachot
continue de confier Amandine à sa mère destructrice
Mais surtout le but initial de cette audience était au départ de remettre en place des visites médiatisées afin que je puisse voir un petit peu Amandine.
Ors la juge corrompue Laetitia Bourachot refuse d’entrer en matière sur ce point.

 

Vidéo de l'audience

 

https://www.youtube.com/watch?v=kg503WaiN7M

laetitia bourachot

8) Été 2013 LE TRAP

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Logo du "TRAP"                    Cyril BOURNIQUEL                    Fabien ROMAN

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Stéphanie BULTEL                       Logo ISDP

 

 

-Cyril Bourniquel de Nîmes
-Fabien Roman de Simanne Collongue
-Stéphanie Bultel de Saint Brieuc
Décident de fonder « LE TRAP » (le piège en anglais)
Cette fausse association se présentait comme un organisme sensé luter contre la pédophilie
Il semble que , ces individus Travaillaient pour les réseaux.
Ils siphonnaient les dossiers des victimes
afin de les faire chanter….
Regardez cette vidéo pour vous en convaincre….
LE TRAP existe toujours , il s’appelle désormais ISDP et Wanted Pedo
Cyril Bourniquel gagnait de l’argent en kidnapant des enfants contre une rançon
Tandis que Fabien Roman aussi connu sous les pseudonymes
Faab karma, Faab Guttural , Ephka Lachnikov
(Il est Chanteur dans un groupe de Rock Satanique)
menace les victimes avec des armes cette video le prouve.
Quand à Stéphanie Bultel elle s’est vantée sur facabook d’avoir essayé de faire perdre leur enmploi à des parents dont les enfants sont dans les réseaux
Stéphanie Bultel quand a elle se faisait elle même appeler « La fouine »
elle était chergée de reperer les horaires des enfants et les coordonnées des victimes


VIDEO LE TRAP
http://rutube.ru/video/64c5e50cda9592a2886fd96bcbc5bd33/

logo le trap
cyril bourniquel
fabien roman
stephanie bultel
logo isdp

9) 13 septembre 2013

 

PATRICK CHAUBIRON 

DIRECTEUR DE L'ECOLE DE DOUVAINE

UN DANGER POUR VOS ENFANTS

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ce matin je me suis rendu à l’école élémentaire publique de DOUVAINE, avec mon beau T-shirt. « sauvez Amandine »

Ils ont fait entrer Amandine par une porte dérobée et l’ont enfermée afin qu’elle ne puisse parler à personne dans la cour et surtout pas à son Gentil Papa
————-
Plus tard je téléphone (en prenant soit d’enregistrer) au directeur de cette école, Monsieur PATRICK CHAUBIRON
Pour demander un rendez-vous avec l’institutrice d’Amandine….
Dans un premier temps il est d’accord
Mais quand je demande que Amandine soit présente, il invente des prétextes fallacieux pour dire que c’est « compliqué »
De plus au cours de cette conversation cette crapule refuse de protéger Amandine.
ALERTE ROUGE!!!!
Retranscription de la conversation téléphonique du 13 septembre 2013 avec Patrick Chaubiron directeur de l’école élémentaire de Douvaine
Téléphone sonne…
Patrick Chaubiron: Oui Allo école de Douvaine bonjour.
Yan Lopez : Oui bonjour , c’est monsieur Chaubiron ?
Patrick Chaubiron : Oui
Yan Lopez : Ici c’est Monsieur Lopez Yan
Patrick Chaubiron : Oui
Yan Lopez : Bonjour
Patrick Chaubiron:Bonjour monsieur
Yan Lopez:J’aimerais d’une part savoir pourquoi je n’ai pas reçu les bulletins du 3ème trimestre d’Amandine.
Partrick Chaubiron (visiblement très gêné) : Heuh…Ils ont du…Ils ne vous ont pas été envoyés ?
Yan Lopez : Ils n’ont pas été envoyés !
Patrick Chaubiron : Non ?
Yan Lopez : Si j’vous le dis, c’est qu’ils n’ont pas été envoyés sinon je n’vous le dirais pas….
Et, d’autre part , j’aimerais prendre rendez-vous avec la maîtresse, un matin qui vous conviendra
Patrick Chaubiron : alors attendez je regarde….Alors rendez-vous… monsieur Lopez….
Ce s’rais plutôt un matin.
Yan Lopez : Ce serait un matin obligatoirement !
Patrick Chaubiron:Oui, mais le matin y’a classe …heuh … donc ce serait à quelle heure ?
Yan Lopez : Oui, mais je dis le matin heuh….heuh … Midi… ça va après la classe…
PatrickChaubiron : À 11 heures 30, par exemple voilà .
Yan Lopez :Voilà….et il faudrait qu’ Amandine soit présente
Patrick Chaubiron : Ca après j’peux pas vous dire moi heuh…
Yan Lopez : Il faudrait que Amandine soit présente,
Patrick Chaubiron :(visiblement encore plus gêné) Oui, mais j’veux dire si je..je… si Amandine elle est récupérée par sa Maman à midi moi …je…je….je…..je n’suis pas dans….
Yan Lopez :Alors il faudra prévoir un moment ou un autre jour où ..Comment s’appelle ? Où Amandine pourra… devras être présente.
Patrick Chaubiron [respiration agacée]
Yan Lopez : C’est obligatoire….parce que vous savez ce qui ce passe hein ?
Patrick Chaubiron : Non.
Yan Lopez : J’aimerai….Ça m’ennuierait que l’école soit complice ….
Patrick Chaubiron: [agacé ], mais complice…on n’est rien complice de rien monsi…,
monsieur Lopez ,Nous une situation familiale,heu…
Yan Lopez : C’est pas une sit…..
Patrick Chaubiron :….On est pas là pour…..
Yan Lopez ; STOP ! STOP !
Patrick Chaubiron : pour prendre….
Yan Lopez : STOP ! Il s’agit de pédocriminalité !
Patrick Chaubiron :[Très embêté parle très vite] oui écoutez, mais ….je… je..je ; je veux même pas savoir…. la question n’est pas là…hum.. Moi j ne sait pas de quoi il es est question,je ne suis pas dans des…..
Yan Lopez : Ho si vous savez !
Patrick Chaubiron : Non non du tout.
Yan Lopez : Y’a même une chaîne américaine qui m’a contacté alors si ça traverse l’ Atlantique,
Patrick Chaubiron : Bah écoutez…heuh…Moi je suis pas au courant de quoi qu’ ce soit en
s’qui me concerne et puis je veux dire à la limite nous on a pas a avoir ce genre d’information
Yan Lopez : Ha vous devez quand même protéger les enfants en tant que directeur d’école !
Patrick Chaubiron : Y’a pas d’ soucis de ce point de vue là si on remarque quoi que ce soit on le signale, mais pour l’instant c’est pas le cas….. donc heuh….
Yan Lopez : Si vous dites ça un cheval mort il vous filera un coup de sabot hein ?
Patrick Chaubiron : votre situation familiale nous on est pas la pour ça heureusement,on est là pour protéger les enfants justement dans le cadre scolaire c’est-à-dire que dan dans le cadre de l’école on est la pour éviter que les enfants justement les débordements… que… hum c’qui s’passe dans les familles déborde au niveau de l’école donc, c’est ça mon souci
Yan Lopez :Vous m’donnez un rendez-vous ?
Patrick Chaubiron : je je vais voir avec la maitresse en fonction de ses disponibilités à elle alors j’peux pas vous donner de rendez-vous pour l’instant donc j’vous rappellerai pour vous proposer un jour en fonction des disponibilités de la maitresse et j’ai pas la maitresse elle est dans sa classe
en plus elle n’est même pas dans c’groupe là donc il faut que j’vois d’abord avc elle donc j’vais vous demander votre numéro de téléphone s’il vous plaît. Et je vous rappellerais, quand j’aurais, quand j’aurais une date a vous proposer
Yan Lopez : ouai je vais lous l’donner …
Patrick Chaubiron:allors j’ous écoute….
Yan Lopez : 06 XX XX XX XX
Patrick Chaubiron c’est noté j’vous…..
Yan Lopez : Je vous signale que vos réponses sont très surprenantes, mais elles ont étés enregistrés
au revoir monsieur
Patrick Chaubiron : au revoir
Fin de conversation, telephone raccroché

 

Vidéo:

https://www.youtube.com/watch?v=9b48FlJ6M5o

ecole douvaine

10) 05 septembre 2014
PARODIE DE PROCÈS A ANNECY

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une Pièce de théâtre tragi- comique en 5 actes

 

 

organisée ¨Par La Juge pédocriminelle
FLORENCE GADY et les élites Pédophiles de HAUTE-SAVOIE
Les personnes les plus abjectes du département y sont
présent pour attaquer un père qui a voulu défendre sa fille
Pour cela tout est bon
-En tente de le faire passer pour fou
-Pressions
-Menaces
-Intimidation
-mensonges
-Etc….

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


             Eric Maillaud                                        Luc Hinterman                         Marc Dufour

 


La cour est composée ainsi:
Monsieur Michel MOULIN président,
Madame Marjolaine MAISTRE Assesseur
Madame Francine GRANDCHAMPS assesseur
Madame Anne-Marie AUZY Greffière
Monsieur Eric MAILLAUD Procureur de la république
Le juge énonce la liste des parties civiles qui sont:
-Monsieur Boris Mermet-Bouvier représenté par maître Blandine Gaillard
du barreau d’Annecy.
-Monsieur Foussier Stéphane psychologue recruteur pour le réseau pédophile
–Gendarme de Douvaine Thierry Manchon
–Madame Christine BOP du point rencontre 74 représentée par
Maître Luc Hinterman du barreau de Thonon-les-Bains
-l’association (secte) RETIS
-Madame Gwenola Le Freillec de la secte RETIS
-Cheikh Tidiane Dioum de la secte RETIS
-Monsieur Michel Grataloup de la secte RETIS
-Madame Martine Leveque du conseil général 74 représenté par maître Blandine Gaillard du barreau d’Annecy
-Madame Blandine Chabert du point rencontre 74 représentées par
Maître Luc Hinterman du barreau de Thonon-les-Bains.
-Madame Sophie Violaz du point rencontre 74 représentées par
Maître Luc Hintermann du barreau de Thonon-les-Bains.
-Monsieur Mohamed L’Houssni président de la secte RETIS
-Gendarme de Douvaine Laurent Novelli
-Juge Florence Gady , représentée par maître Marc Dufour du barreau d’Annecy.
-Juge Laetitia Bourachot
-Juge Esther Bissonnier
-Association « Point Rencontre 74 » représentée par
Maître Luc Hinterman du barreau De Thonon-les-Bains
-Searl Alspeg-Duval-Vinit représentée par maître Marc Dufour du barreau d’Annecy.
-Avocate Françoise Vinit-Maadoune représentée par maître Marc Dufour du barreau d’Annecy.
Mais , que me reproche-t-on en fait?
« Atteinte à l’intimité de la vie privée par fixation ou transmission de l’image d’une personne »
MENSONGE DU TRIBUNAL
Effectivement j’ai effectivement filmé ou fait filmé parfois enregistré certaines personnes impliquées le réseau pédophile de Thonon-les-Bains, mais celles-ci l’ont été uniquement dans leurs activités professionnelles et non pas dans leurs vies privées
J’ai notamment filmé les gendarmes ripoux de la brigade de Douvaine
qui refusaient de prendre ma plainte (nous y reviendrons)
Il faut savoir que dans notre région les gendarmes de Douvaine
sont connus pour leur corruption….
Surnommées « Les Cow Boys » ils refusent quasiment chaque fois de prendre les plainte….. Pire encore ils font disparaître les mains courantes
nous reviendront plus tard sur la « Ripoutude » de la brigade de Douvaine
J’ai également fait filmé une crapule qui banalise la pédocriminalité,
qui protège les parents qui maltraite les enfants et protège les parents maltraitants il s’agit de Monsieur Boris Mermet-Bouvier responsable des visites médiatisées , il est très gêné, car j’ai publié une photo extraite d’une vidéo
sur laquelle il menaçait et faisait pression sur une jeune maman ,
au cours de cette vidéo monsieur Boris Mermet-Bouvier semblait souffrir d’inversion accusatoire en effet pour lui les pédophiles sont les « gentils »,
et ceux qui défendent les enfants « les méchants ».
Cette vidéo bien entendu n’a pas été faite dans le cadre de la vie privée de
Monsieur Boris Mermet-Bouvier, mais bien dans son activité professionnelle.
Aussi j’ai enregistré un entretien que j’ai eu avec des membres de la secte
RETIS , entretien du 17/08/2012au cours duquel Madame Régine CHIGGIO a déclaré que ce n’était pas si grave si la personne qui a agressé sexuellement ma fille Amandine (Benjamin Saboureux) revenait en son contact.
Comme toujours cet enregistrement je l’ai fait dans le cadre de son activité professionnelle.
Diffamation envers un fonctionnaire,un dépositaire de l’autorité publique ou un citoyen en charge d’un service public, par parole, écrit, image ou moyen de communication au public par voie électronique.
Mon audition commence d’une manière très étrange , le juge semble très inquiet, il me demande si j’enregistre ou filme ou enregistre l’audience…..
Je réponds que non (ce qui est vrai) et montre même que je n’ai pas de caméra dissimulée.
Pourtant une camera, il y en a bien une …..
Elle se trouve juste en face de moi sur le mur du tribunal
>>>Nous voyons bien que les magistrats du tribunal d’Annecy comme les magistrats du tribunal de Thonon le Bains , n’ont pas du tout la conscience tranquille…..
Heureusement une personne du public enregistre la totalité des débats soit près de 6heures et me confie discrètement cet enregistrement en fin de journée….
On commence à m’énoncer les faits qui me sont reprochés…..
En résumé avoir tenté de faire connaître au monde la vérité sur les réseaux pédocriminels de l’état Français.
Il y a vraiment des gens étranges dans ce tribunal
Il y a notamment le Psychologue recruteur pour les réseaux : Stéphane Foussier.
Il se plaint que ses ordinateurs sont entre les mains des services de police et me ne lui ont toujours pas été rendus (ce n’est certainement pas par hasard)……
Pour cela il tente de me réclamer 1 500€ de dommages et intérêts
Il y a aussi dans ce tribunal un très étrange avocat: Marc Dufour, il défend
La juge Florence Gady et mon ex-avocate verseuse
Françoise Vinit Maadoune.
À ces paroles on sent très bien que non avons là un immonde pervers.
Il me pose d’étranges questions sur les crimes d’enfants avec un sourire pervers
veut me faire parle des sacrifices d’enfants et semble se délecter d’avance de ce que je vais raconter…. mais je choisis de me pas m’aventurer maintenant sur ce terrain « glissant »
Michel Dufour se prend littéralement les pieds dans le tapis quand il tente de refendre l’immonde Françoise Vinit-Maadoune, et tente sans y parvenir de nous faire croire que la Franc-Maçonnerie n’existe pas ….
Françoise Françoise Vinit-Maadoune tente de m’escroquer tout de même
10 000€ de dommages et intérêts
>>>PITOYABLE PETITE CRAPULE PUANTE!
Puis, Michel Dufour tombe dans l’inversion accusatoire, arme utilisée par la quasi-totalité des pédocriminels de me faire passer pour un pervers
à ce stade de ce livre vous savez amis lecteurs qui je suis et de quoi je suis capable non seulement pour sauver ma fille, mais également les enfants des autres.
Michel Dufour se fera vite recadrer par ma nouvelle avocate.
Il y a aussi un avocat très maladroit, Luc Hintermann ,
Elle tente de défendre l’indéfendable Point Rencontre 74….
Le seul argument qu’il a trouvé pour refendre ces crapules est de dire que ces personnes travaillent bénévolement (cela reste à vérifier)
Il y a les 2 ripoux de la gendarmerie de Douvaine qui prétendent
que je suis venu déclarer la disparition de ma fille Amandine.
Ce qui est parfaitement faux puisque je suis venu porter plainte
contre Mme Gwenola Le Freillec secte RETIS qui est venue chercher
Amandine un dimanche alors qu’ils n’avaient pas le droit de le faire
Ces 2 gendarmes ne sont pas très futés puisqu’ils savent que je les ai filmés
que le film est sur youtube et des copies de tous mes fichiers informatiques
concernant Amandine sont entre les mains de nombreuses personnes.
RAPPEL DES LOIS
Quand vous entrez dans un tribunal où règne la corruption il faut s’attendre à ce que les jugent ignorent volontairement les lois pour faire taire les victimes et protéger les violeurs d’enfants…..
J’ai don jugé utile de rappeler a ces crapule que même les citoyens connaissent parfois ces lois.
 
L’enregistrement audio à l’insu d’une personne est recevable devant le Juge pénal dans un arrêt du 7 mars 2012, la Chambre criminelle de la Cour de cassation a admis la validité à titre de preuve d’un enregistrement audio réalisé par un particulier à l’insu de la personne poursuivie. Selon la Cour de cassation, ce type d’enregistrement n’est pas en outre un acte ou une pièce de procédure. Dès lors, il est impossible de demander au Juge pénal d’annuler cette « pièce »
VIDEOS :
PARTIE 1/5
http://rutube.ru/video/8c26755814e1030c2b59e60edbd85734/

Partie 2/5
http://rutube.ru/video/cb40ae47a01c70abe9d29cb2cd38377b/

Partie 3/5
http://rutube.ru/video/95a71fdb4184dd4a59a6ff4d944bbfd3/

Partie 4/5
http://rutube.ru/video/ffee74df8088ad3e6d910f45aac44750/

PARTIE 5/5
http://rutube.ru/video/0f4087658d89614a187003dfcfd33b30/

 


11) 5 novembre 2014

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

MARIE-PIERRE BERTHIER MAIRE DE NERNIER SOUTIENT LES RÉSEAUX PEDOPHILES


Entretien entre Marie-Pierre Berthier , Maire de Nernier(74140)et un de mes amis (Michel)….
En présence de ses 2 adjoints Alain Spaldreti et Laurent Grillon.
Soyez très attentifs à 17:40
Où Madame le maire affirme qu’il faut porter plainte contre un ancien gendarme qui a démissionné car il ne voulait pas « couvrir » le viol de ma fille amandine

Vidéo :
https://www.youtube.com/watch?v=F4NLFpvdeAQ

tribunal annecy
eric mailllaud
luc hinterman
marc dufour
marie-pierrew berthier